DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alternative für Deutschland aux portes du Parlement de Berlin

monde

Alternative für Deutschland aux portes du Parlement de Berlin

Publicité

Angela Merkel risque d’essuyer une nouvelle défaite aux élections locales qui ont lieu ce dimanche à Berlin.

Les conservateurs de la CDU, l’Union chrétienne-démocrate, sont crédités de moins de 20 % d’intentions de vote et le parti de la chancelière allemande pourrait être écarté de la coalition qui gouverne la ville.

Début septembre, les sociaux-démocrates du SPD et la droite anti-immigration d’Alternative für Deutschland sont déjà passés devant la CDU dans une élection régionale en Mecklenbourg-Poméranie Occidentale.

“Je me souviens des importantes manifestations qui ont eu lieu à Berlin contre Pegida” [Pediga, l’acronyme désignant, en allemand, le mouvement des “Européens contre l’islamisation de l’Occident”] explique le maire de Berlin Michael Mueller. “C’est pour cette raison qu‘à mon sens les résultats des élections du land de Mecklenburg-Poméranie Occidentale vont mobiliser les gens qui disent “on ne veut pas de cela dans notre ville, on ne le tolère pas.”

Le scénario le plus probable à l’issue du scrutin est une nouvelle coalition écartant le CDU et autour du SPD avec l’appui de la gauche radicale et des Verts.

Quant à l’Afd, qui surfe sur la vague de mécontentements face à l’arrivée massive de migrants, le parti de la droite radicale pourrait rassembler jusqu‘à 15 % des voix et faire son entrée au Parlement de Berlin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article