DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dopage : Nadal et Farah dans une nouvelle liste des Fancy Bears

Sport

Dopage : Nadal et Farah dans une nouvelle liste des Fancy Bears

Publicité

Une nouvelle liste de vingt-six athlètes a été publiée ce lundi par les Fancy Bears, ces hackers qui ont rendu public la semaine passée des dossiers confidentiels de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) relatifs à des autorisations d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) de produits interdits.

Ainsi Justin Rose, le golfeur britannique médaillé d’or olympique, aurait été autorisé à prendre de la prednisolone, un anti-inflammatoire de la famille des glucocorticoïdes… interdit en compétition.

Son compatriote Mo Farah, devenu cet été le premier athlète à avoir été sacré sur 5 000 et 10 000 mètres lors de deux olympiades, aurait pris en 2014 du triamcinolone, du sulphate de morphine et du vicodin, un puissant antalgique, d’après les documents publiés ce lundi.

Le tennisman espagnol Rafael Nadal, qui a remporté 14 Grand Chelem, aurait eu recours en 2009 au bétaméthasone, un anti-inflammatoire, et à la corticotrophine, une hormone, en 2012.

Les noms des sœurs Williams, de Bradley Wiggins et de Chris Froome, entre autres, figuraient dans la liste initiale publiée mardi dernier. Cette dernière pourrait s’allonger.

Selon l’AMA, il s’agirait de hackers russes soupçonnés d’agir en réponse à la suspension, pour dopage, d’athlètes russes lors des Jeux olympiques de Rio.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article