DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Jordaniens élisent leurs députés, les islamistes à nouveau dans la course

monde

Les Jordaniens élisent leurs députés, les islamistes à nouveau dans la course

Publicité

Près de 4.1 millions d‘électeurs jordaniens étaient appelés à renouveler leurs députés ce mardi. Plus de 1200 candidats sont en lice pour 130 sièges.
Si le Parlement a des pouvoirs limités face à la monarchie, ce scrutin est marqué par le retour des Frères musulmans dans la course électorale.
L’argument économique risque par ailleurs de peser dans ce pays durement touché par les conflits dans les pays voisins, et qui accueille de centaines de milliers de réfugiés.

“Nous avons l’espoir que ces élections vont nous conduire vers de meilleures conditions de vie, témoigne Firas Kuza, un électeur. Depuis le début des élections, tout se passe ben. Les candidats sont des gens biens. Si Dieu le veut ils vont faire ce qui est bon pour le pays.”

“Nous sommes optimistes car on voit de nouvelles têtes apparaître, et on attend d’eux qu’ils fassent des choses, qu’ils soient mieux que les députés qui n’ont fait que travailler pour leur propre intérêt”, estime un autre électeur, Mohammed Abdelghani.

Si le régime a amorcé récemment une réforme de la loi électorale, pour “consolider la démocratie”, de nombreux analystes estiment que la majorité devrait rester occupée par des hommes d’affaires et des responsables de tribus loyaux à la monarchie.

Les Frères musulmans, qui avaient boycotté les précédentes élections, exigeaient notamment un nouveau régime parlementaire, où le Premier ministre serait issu de la majorité et non plus nommé par le roi.

Le taux de participation n’est pas encore connu, toutefois, près d’1.5 million de Jordaniens ont voté ce mardi, ce qui représente moins de la moitié des électeurs.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article