DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Judo : Barbara Matic offre un premier titre à la Croatie


Sport

Judo : Barbara Matic offre un premier titre à la Croatie

La Croate Barbara Matic, qui fut deux fois championne du monde chez les juniors, s’impose à domicile, à Zagreb, dans la catégorie des moins de 70 kilos.

Après Tbilissi en 2014 et Qingdao en 2015, c’est sa troisième victoire en trois ans dans un Grand Prix.

Sa victime en finale est la Polonaise Katarzyna Klys, pénalisée d’un yuko pour passivité au bout de deux minutes.

La jeune soeur de Barbara Matic, Brigita, sera en lice ce dimanche chez les moins de 78 kilos.

La victoire se joue aussi pour un petit yuko dans la catégorie des 63 kilos.

La Polonaise Karolina Talach est récompensée pour son sode-tsurikomi-goshi infligé à la jeune Russe Diana Dzhigaros qui à 21 ans faisait ses débuts dans un Grand Prix après avoir été vice-championne du monde chez les juniors.

En demi-finale, c’est au golden score que Karolina Talach était venue à bout de la Slovène Andreja Leski, 19 ans et vice-championne d’Europe chez les juniors.

Du côté des hommes, les Russes sont dominateurs chez les moins de 81 kilos.

A Rio, Khasan Khalmurzaev avait décroché le titre olympique, et en son absence, Alan Khubetsov s’illustre à Zagreb.

Certes, l’ancien vainqueur du tournoi du Grand Chelem de Bakou ne remporte aucun de ses combats par ippon.

Mais il finit toujours par trouver la solution à l’image de sa finale gagnée sur waza-ari face au Hongrois Laszlo Csoknyai.

Symbole de la densité russe dans cette catégorie : Aslan Lappinagov s’invite sur la troisième marche du podium.

Logique respectée chez les moins de 73 kilos avec la victoire de la tête de série numéro 1, Dmytro Kanivets.

L’Ukrainien, qui avait déjà terminé deuxième du Grand Prix de Budapest, est titré aux dépens du Suédois Tommy Macias.

Les deux hommes avaient échoué dans leur quête d’un billet pour les Jeux olympiques.

Dmytro Kanivets se console ce samedi en remportant – sur un yuko – son premier Grand Prix.

Les deux médailles de bronze reviennent au Russe Arbi Khamkhoev et au jeune Ouzbek de 19 ans, Sukhrob Tursunov.

C’est sur ippon, pour un ura-nage, qu’il met fin aux espoirs d’Akil Gjakova qui pouvait devenir le premier judoka kosovar médaillé dans un tel tournoi.

Sukhrob Tursunov aura encore l’occasion de briller à domicile dans deux semaines lors du Grand Prix de Tachkent.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Kevin Garnett prend sa retraite