Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Gabon : Ali Bongo investi pour un 2ème mandat

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec Agences
Gabon : Ali Bongo investi pour un 2ème mandat

<p>Au Gabon, le président Ali Bongo Ondimba, 57 ans, a prêté serment ce mardi pour un deuxième mandat de 7 ans à la tête du pays.<br /> La cérémonie avait lieu à Libreville, en présence de 4 présidents africains.</p> <p>Dans son discours, Ali Bongo s’est voulu rassembleur.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Nous devons entrer dans une dynamique nouvelle, empreinte de concorde et d’apaisement <a href="https://twitter.com/hashtag/DirectABO?src=hash">#DirectABO</a> <a href="https://t.co/a1yRgIZPz4">pic.twitter.com/a1yRgIZPz4</a></p>— Ali Bongo Ondimba (@PresidentABO) <a href="https://twitter.com/PresidentABO/status/780787988750098433">27 septembre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <h3>Passer à autre chose, après les violences post-électorales</h3> <p>La réélection d’Ali Bongo a donné lieu à des violences, son principal rival Jean Ping refusant de reconnaître sa défaite.<br /> L’annonce des résultats provisoires de la présidentielle fin août avait déclenché des émeutes meurtrières et des pillages dans le pays.</p> <iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/bOFRBYaR8eI" frameborder="0" allowfullscreen></iframe> <p>Dans les rues de la capitale, on semble désormais vouloir passer à autre chose.</p> <p>“<em>Nous, on attend seulement que le pays se calme. C’est tout. On a nos familles, nos petits frères, nos enfants. On veut qu’ils aillent à l‘école. Qu’ils (=les dirigeants) laissent le pays tranquille, c’est tout.</em>“<br /> <strong>Auriol, chômeur</strong></p> <p>Tourner la page de la contestation… Pour Nadège, étudiante, cela passe aussi par un renouvellement de la classe politique, notamment l’opposant Jean Ping, âgé de 72 ans.</p> <p>“<em>Mais qu’il (=Jean Ping) laisse la place aux jeunes. On est fatigué de la vieillesse. Ils sont là avec toutes les arrières-pensées. On veut aller en avant. Il faut qu’il accepte la défaite, c’est tout.</em>“<br /> <strong>Nadège, étudiante</strong></p> <h3>Jean Ping et la Cour constitutionnelle</h3> <p>Jean Ping assure que le processus électoral a été entaché d’irrégularités. Pour autant, le recours qu’il a formulé auprès de la cour constitutionnelle a été rejeté la semaine dernière.</p> <p>La plus juridiction électorale a estimé que M. Bongo avait remporté le scrutin du 27 août avec 50,66% contre 47,24% à son rival.</p> <h3>Pour aller plus loin</h3> <p>>> “Au Gabon, Ali Bongo, isolé, prête serment”, article du journal <em>Le Monde</em>, <a href="http://www.lemonde.fr/afrique/article/2016/09/27/au-gabon-ali-bongo-isole-prete-serment_5004329_3212.html?utm_medium=Social&utm_campaign=Echobox&utm_source=Twitter&utm_term=Autofeed#link_time=1474988382">à lire ici</a></p> <p>>> “Réélection d’Ali Bongo: le changement de ton de la France entre 2009 et 2016”, article paru sur le site de <em><span class="caps">RFI</span></em>, <a href="http://www.rfi.fr/afrique/20160926-est-certainement-recherche-plus-soutien-part-france-le-premier-ministre-gouvernemen?ns_mchannel=social&ns_source=rfi_appli-marque_ios&ns_campaign=email&ns_linkname=editorial&aef_campaign_ref=send-to-friend&aef_campaign_date=16-09-27">à lire ici</a></p> <p>>> “Ali Bongo parle de la <span class="caps">CAN</span> 2017 au Gabon”, article paru sur le site d’ <em>Africanews</em>, <a href="http://fr.africanews.com/2016/09/26/ali-bongo-parle-de-la-can-2017-au-gabon/?platform=hootsuite">à lire ici</a></p>