DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Gabon : Ali Bongo investi pour un 2ème mandat


Gabon

Gabon : Ali Bongo investi pour un 2ème mandat

Au Gabon, le président Ali Bongo Ondimba, 57 ans, a prêté serment ce mardi pour un deuxième mandat de 7 ans à la tête du pays.
La cérémonie avait lieu à Libreville, en présence de 4 présidents africains.

Dans son discours, Ali Bongo s’est voulu rassembleur.

Passer à autre chose, après les violences post-électorales

La réélection d’Ali Bongo a donné lieu à des violences, son principal rival Jean Ping refusant de reconnaître sa défaite.
L’annonce des résultats provisoires de la présidentielle fin août avait déclenché des émeutes meurtrières et des pillages dans le pays.

Dans les rues de la capitale, on semble désormais vouloir passer à autre chose.

Nous, on attend seulement que le pays se calme. C’est tout. On a nos familles, nos petits frères, nos enfants. On veut qu’ils aillent à l‘école. Qu’ils (=les dirigeants) laissent le pays tranquille, c’est tout.
Auriol, chômeur

Tourner la page de la contestation… Pour Nadège, étudiante, cela passe aussi par un renouvellement de la classe politique, notamment l’opposant Jean Ping, âgé de 72 ans.

Mais qu’il (=Jean Ping) laisse la place aux jeunes. On est fatigué de la vieillesse. Ils sont là avec toutes les arrières-pensées. On veut aller en avant. Il faut qu’il accepte la défaite, c’est tout.
Nadège, étudiante

Jean Ping et la Cour constitutionnelle

Jean Ping assure que le processus électoral a été entaché d’irrégularités. Pour autant, le recours qu’il a formulé auprès de la cour constitutionnelle a été rejeté la semaine dernière.

La plus juridiction électorale a estimé que M. Bongo avait remporté le scrutin du 27 août avec 50,66% contre 47,24% à son rival.

Pour aller plus loin

>> “Au Gabon, Ali Bongo, isolé, prête serment”, article du journal Le Monde, à lire ici

>> “Réélection d’Ali Bongo: le changement de ton de la France entre 2009 et 2016”, article paru sur le site de RFI, à lire ici

>> “Ali Bongo parle de la CAN 2017 au Gabon”, article paru sur le site d’ Africanews, à lire ici

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le typhon Megi s'abat sur Taïwan