DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Allemagne interdit à Facebook d'utiliser les données de WhatsApp


Allemagne

L'Allemagne interdit à Facebook d'utiliser les données de WhatsApp

Les autorités allemandes ordonnent à Facebook d’effacer toutes les données que l’entreprise a récupérées des utilisateurs de l’application de messagerie WhatsApp.

La décision de l’Autorité de protection des données de Hambourg concernent les 35 millions d’utilisateurs de WhatsApp sur l’ensemble du territoire allemand.

Le responsable de la protection des données à Hambourg, Johanes Caspar, explique que “Facebook a le choix entre accepter cette décision, arrêter le transfert de données et effacer les données déjà collectées de WhatsApp, ou bien entamer des actions en justice.”

La décision de justice rappelle qu’au moment du rachat de WhatsApp par Facebook, en 2014, les deux entreprises s‘étaient engagées à ne pas partager leurs données.

Cela me rend furieuse” s‘énerve une utilisatrice. “Mais je pense que ne peut rien y faire. Soit on l’utilise, soit on n’utilise plus du tout Whatsapp.”

L’autorité allemande juge que Facebook aurait dû demander la permission des utilisateurs.

Facebook assure de son côté respecter la législation européenne et compte faire appel de la décision.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Destructions à Tombouctou : un djihadiste condamné à neuf ans de prison