DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : des centaines de détenus se font la belle

Plusieurs centaines de détenus se sont échappés jeudi de la prison de Jardinopolis, à 300 km de Sao Paulo (Brésil).

Vous lisez:

Brésil : des centaines de détenus se font la belle

Taille du texte Aa Aa

Plusieurs centaines de détenus se sont échappés jeudi de la prison de Jardinopolis, à 300 km de Sao Paulo (Brésil). Ils ont profité d’un incendie, qu’ils avaient eux-mêmes déclenché en mettant le feu à leur matelas, pour se faire la belle. Trois-cent-trente-cinq prisonniers ont été capturés par la police, souvent dans les champs de canne à sucre environnants où ils s‘étaient cachés. Jusqu‘à 170 de plus seraient encore dans la nature. Si les autorités assurent que la situation est “sous contrôle”, la police reconnaît ne pas savoir précisément combien de personnes sont encore en liberté…

D’une capacité de 1 080 places, le pénitencier de Jardinopolis comptait 1 864 détenus au moment de la mutinerie. La plupart bénéficient d’un régime leur permettant de sortir pour travailler ou pour étudier. La surpopulation dans les prisons brésiliennes est la cause numéro un des révoltes comme celle-ci.