DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le corps humain, une toile en trois dimensions


Cult

Le corps humain, une toile en trois dimensions

En partenariat avec

Pour Eric Ceccarini, le corps humain est le plus beau des canevas. L’artiste belge s’est rendu célèbre avec son projet un peu fou, “The painters project”: demander à 100 artistes peintres venus des quatre coins de la planète de réaliser une peinture sur corps afin de l’immortaliser en image.
Euronews a rencontré le photographe à l’occasion de la Foire nationale d’art contemporain à Lyon.

“Je leur propose de venir passer un, deux ou trois jours chez moi à Ibiza et de travailler non seulement sur une toile comme ils le font d’habitude mais aussi sur un corps. On transgresse un peu les règles qui veulent qu’en général le peintre regarde son modèle et le copie sur une toile. Là, il touche le modèle avec ses pinceaux, parfois avec ses doigts ou une éponge. Je n’interviens pas sur leur travail. Je suis là pour photographier l’oeuvre finale.”

Pour le peintre, c’est une aventure. Il faut s’imprégner d’un nouvel environnement, avec une luminosité inhabituelle, avec des toiles en trois dimensions, qui vivent, respirent et ressentent.
Les modèles sont des femmes ou des hommes rencontrés par Ceccarini au cours de sa carrière.

“Le modèle est tout aussi important parce que le modèle doit comprendre assez vite ce que le peintre a voulu exprimer et doit donc rentrer un peu dans la peau de l’oeuvre et elle-même prendre des positions, des statures qui mettent en valeur la peinture.”

La ville de Liège devrait lui offrir un bel hommage avec une exposition au coeur d’une cathédrale. 80 photographies seront présentées à l’automne 2017.

Prochain article

Cult

Rendez-vous : le meilleur de la culture en Europe