DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ryder Cup : départ canon des Américains, retour tonitruant des Européens

Les golfeurs américains mènent 5-3 contre les Européens à l’issue de la première journée de la Ryder Cup.

Vous lisez:

Ryder Cup : départ canon des Américains, retour tonitruant des Européens

Taille du texte Aa Aa

Les golfeurs américains mènent 5-3 contre les Européens à l’issue de la première journée de la Ryder Cup.

Jordan Spieth et Patrick Reed remportent le duel d’ouverture face au champion olympique, Justin Rose, et au vainqueur du British Open, Henrik Stenson.

Symbole des difficultés rencontrées par les triples tenants du titre, une balle expédiée directement dans l’eau par Andy Sullivan au 17e trou, à la plus grande joie du public massé sur le parcours d’Hazeltine, dans le Minnesota.

C’est bien simple : Zach Johnson et ses coéquipiers remportent les quatre foursomes (où les duettistes frappent la même balle à tour de rôle) de la matinée.

Avec une statistique sans doute bien présente dans l’esprit des deux capitaines Darren Clarke et Davis Love : à chaque fois – et c’est arrivé à huit reprises – qu’une équipe a mené 4-0, elle a fini par gagner la Ryder Cup.

Les Européens se révoltent lors des fourballs, où chaque golfeur joue sa propre balle, le point revenant sur chaque trou à celui qui fait le meilleur score.

A ce petit jeu, le duo espagnol composé du vétéran Sergio Garcia et du débutant Rafael Cabrera-Bello domine J.B. Holmes et Ryan Moore 3 et 2.

C’est-à-dire qu’ils avaient trois points d’avance alors qu’il ne restait que deux trous à disputer.

3 et 2 aussi pour le dernier duel du jour qui tourne en faveur du Belge Thomas Pieters et du Nord-Irlandais Rory McIlroy aux dépens de Dustin Johnson et de Matt Kuchar.

L’ancien numéro 1 mondial et récent vainqueur de la FedexCup se charge de mettre fin aux débats en rentrant un putt pour eagle au 16e trou.

Huit points seront en jeu ce samedi suivant le même format avant les douze simples prévus dimanche.