Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Ryder Cup : départ canon des Américains, retour tonitruant des Européens

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard
Ryder Cup : départ canon des Américains, retour tonitruant des Européens

<p>Les golfeurs américains mènent 5-3 contre les Européens à l’issue de la première journée de la Ryder Cup.</p> <p>Jordan Spieth et Patrick Reed remportent le duel d’ouverture face au champion olympique, Justin Rose, et au vainqueur du British Open, Henrik Stenson.</p> <p>Symbole des difficultés rencontrées par les triples tenants du titre, une balle expédiée directement dans l’eau par Andy Sullivan au 17e trou, à la plus grande joie du public massé sur le parcours d’Hazeltine, dans le Minnesota.</p> <p>C’est bien simple : Zach Johnson et ses coéquipiers remportent les quatre foursomes (où les duettistes frappent la même balle à tour de rôle) de la matinée.</p> <p>Avec une statistique sans doute bien présente dans l’esprit des deux capitaines Darren Clarke et Davis Love : à chaque fois – et c’est arrivé à huit reprises – qu’une équipe a mené 4-0, elle a fini par gagner la Ryder Cup.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Day one was a day of momentum.<a href="https://twitter.com/hashtag/TeamEurope?src=hash">#TeamEurope</a> <a href="https://t.co/FHYwtrTHau">pic.twitter.com/FHYwtrTHau</a></p>— Ryder Cup Team <span class="caps">EUR</span> (@RyderCupEurope) <a href="https://twitter.com/RyderCupEurope/status/782125419059261440">1 octobre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Les Européens se révoltent lors des fourballs, où chaque golfeur joue sa propre balle, le point revenant sur chaque trou à celui qui fait le meilleur score. </p> <p>A ce petit jeu, le duo espagnol composé du vétéran Sergio Garcia et du débutant Rafael Cabrera-Bello domine J.B. Holmes et Ryan Moore 3 et 2.</p> <p>C’est-à-dire qu’ils avaient trois points d’avance alors qu’il ne restait que deux trous à disputer.</p> <p>3 et 2 aussi pour le dernier duel du jour qui tourne en faveur du Belge Thomas Pieters et du Nord-Irlandais Rory McIlroy aux dépens de Dustin Johnson et de Matt Kuchar.</p> <p>L’ancien numéro 1 mondial et récent vainqueur de la FedexCup se charge de mettre fin aux débats en rentrant un putt pour eagle au 16e trou.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Finishing your match Rory McIlroy-style. <a href="https://twitter.com/hashtag/TeamEurope?src=hash">#TeamEurope</a> <a href="https://t.co/hpUCT227Ja">pic.twitter.com/hpUCT227Ja</a></p>— Ryder Cup Team <span class="caps">EUR</span> (@RyderCupEurope) <a href="https://twitter.com/RyderCupEurope/status/781992917028118528">30 septembre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Huit points seront en jeu ce samedi suivant le même format avant les douze simples prévus dimanche.</p>