DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vingt ans après Chinita, les excuses des Farc

L'accord historique de paix signé lundi doit être soumis par référendum à la population colombienne ce dimanche. Hier les Farc se sont excusées pour un massacres commis en 94.

Vous lisez:

Vingt ans après Chinita, les excuses des Farc

Taille du texte Aa Aa

Après l’accord de paix, voici venu le temps des excuses pour les Farc. Des commandants de la guérilla colombienne sont revenus ce jeudi sur les lieux de l’un de leurs pires massacres, à Chinita. C’est là qu’en 1994, 35 personnes avaient été tuées par les Farc dans un règlement de comptes entre guerilleros.

Point of view

Nous avons tous commis des erreurs dans nos vies, certaines aux conséquences plus graves que d'autres

Iván Márquez Commandant des Farc

Iván Márquez, commandant des Farc :
« Je m’excuse humblement pour toute la souffrance que nous avons pu causer cette année-là. Nous avons tous commis des erreurs dans nos vies, certaines aux conséquences plus graves que d’autres. Nous ne perdons rien en reconnaissant cela ».

Chinita, non loin de la frontière du Panama, dans une région de production de bananes, ne s’est jamais remise de cette journée noire qui a vu 35 hommes du village, dont un seul guérillero, perdre la vie sous les coups des Farc.

L’accord historique de paix signé le 26 septembre à Bogota entre la guérilla et le gouvernement colombien doit être soumis aux Colombiens ce dimanche par référendum.