DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au procès des assassins présumés de Boris Nemtsov, la chaise vide du commanditaire

Le procès des meurtriers présumés de Boris Nemtsov s’est ouvert en Russie.

Vous lisez:

Au procès des assassins présumés de Boris Nemtsov, la chaise vide du commanditaire

Taille du texte Aa Aa

Le procès des meurtriers présumés de Boris Nemtsov s’est ouvert en Russie.

Cinq hommes originaires de Tchétchénie et d’Ingouchie comparaissent pour l’assassinat de l’opposant russe, survenu le 27 février 2015 à Moscou.

Ces hommes auraient été payés plus de 200 000 euros pour abattre Boris Nemtsov.

Il s’agirait donc d’exécutants d’après Maria Semenenko, la procureure de Moscou.

Le commanditaire reste inconnu.

Les proches de l’opposant demandent à la justice de poursuivre l’enquête et notamment de suivre la piste tchétchène.

“Les traces mènent en Tchétchénie, notamment dans le domaine politique (…), nous l’avons montré de manière très claire”, a ainsi déclaré aux journalistes Vadim Prokhorov, l’avocat de la famille Nemtsov : une manière de diriger les regards vers l’entourage du dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov, peu avare de propos vindicatifs contre l’opposition libérale russe.