DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nobel de la Paix : des favoris bien différents


Norvège

Nobel de la Paix : des favoris bien différents

Edward Snowden, le Pape, l‘équipe féminine afghane de cyclisme… Qu’ont-ils en commun ? Ils sont tous potentiellement lauréats du Prix Nobel de la Paix, décerné ce vendredi à Oslo.

Mais voici les favoris les plus sérieux, en tous cas les plus probables, pour l’attribution de la plus célèbre des récompenses internationales, et qui existe depuis plus d’un siècle.

D’abord les White Helmets de Syrie. Proches de l’opposition, ces casques blancs, tous sauveteurs bénévoles, sont souvent les premiers sur les lieux après les bombardements de l’armée.

Il a aussi été proposé d’attribuer le Nobel de la paix aux habitants des îles grecques qui accueillent et s’occupent des migrants s‘échouant sur leurs côtes. Un dévouement d’autant plus exemplaire que le nombre de réfugiés a explosé ces dernières années.

Des réfugiés que défend avec ardeur Svetlana Gannouchkina, militante russe des droits de l’Homme, en lice aussi pour recevoir le prix Nobel.

Un autre candidat sérieux est le chef négociateur iranien pour le dossier du nucléaire, Ali Akbar Salehi. C’est sous son autorité – et celle de son homologue américain Ernest Moniz, qu’un accord historique a été signé en juillet 2015.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Parlement catalan favorable à un référendum sur l'indépendance de l'Espagne en 2017