DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveau "massacre" attribué à la coalition saoudienne au Yémen


Yémen

Nouveau "massacre" attribué à la coalition saoudienne au Yémen

Un carnage à Sanaa, la capitale du Yémen. Une centaine de personnes au moins sont mortes sous le feu d’un raid aérien alors qu’elles participaient à un enterrement. La foule en deuil, soit un millier de personnes, était rassemblée dans une grande salle pour présenter ses condoléances à la famille après la mort du ministre yéménite de l’Intérieur.

Un ministre qui est resté en place après la prise de la capitale et d’une partie du pays par les rebelles chiites Houthis il y a deux ans.

« Les avions ont frappé deux fois pendant que tout le monde était à la cérémonie, réagissait cet homme juste après les frappes. On ne sait pas encore combien il y a de victimes mais la plupart sont des civils ».

Un incendie géant s’est déclaré après le raid, avant que le toit du bâtiment s’effondre. Des sources chiites parlent de plusieurs centaines de morts.

Ce bombardement extrêmement grave est l’oeuvre des avions de la coalition arabe, dirigée par l’Arabie Saoudite, selon les Houthis.

Les Etats-Unis se sont dits profondément dérangés par cet incident et ont annoncé qu’ils allaient réexaminer leur sotien à la coalition saoudienne.

La coalition formée par Ryad tente de remettre au pouvoir les autorités légitimes du Yémen, mais ce au prix de nombreux dommages collatéraux… Les bombardements frappent régulièrement des zones civiles. Le conflit au Yémen a fait plus de 6.700 morts, selon l’ONU.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Opération antiterroriste en Allemagne : un suspect recherché