DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Coups bas et répliques cinglantes entre Trump et Clinton


Etats-Unis

Coups bas et répliques cinglantes entre Trump et Clinton

La tension à son comble lors du deuxième débat présidentiel entre Hillary Clinton et Donald Trump. Pas de poignée de main entre les deux candidats avant le clash dialectique, autour, cette fois, de la vidéo où Trump se vante, grossièrement, de pouvoir tout faire aux femmes grâce à sa notoriété.

Ce que nous avons vu et entendu vendredi, c‘était Donald parlant des femmes, ce qu’il pense des femmes, ce qu’il fait aux femmes, et il nous dit que cette vidéo ne représente pas qui il est. Mais, je pense, qu’il est clair pour tous ceux qui l’ont vu, que cela représente exactement qui il est, parce que nous l’avons vu pendant la campagne. Nous l’avons vu insulter les femmes. Nous l’avons vu classer les femmes selon leur apparence, les numéroter de 1 à 10… Alors, oui, c’est bien ce qu’est Donald Trump.

La contre-attaque de Trump est restée dans le style du candidat républicain :

“_Il s’agissait de discussions de vestiaires. Je n’en suis pas fier. Je suis une personne qui a le plus grand respect pour ma famille, pour le peuple américain, je n’en suis pas fier, mais c’est arrivé. Si vous regardez Bill Clinton, c’est bien pire ! En ce qui me concerne, ce sont des mots, lui est passé à l’acte. Il était ce qu’il a fait aux femmes, il n’y a jamais eu quelqu’un dans l’histoire politique de cette nation qui a été aussi abusif avec les femmes.” (…)

“Quand Hillary soulève un point comme celui-là, lorsqu’elle parle de propos que j’ai tenus il y a 11 ans, je pense que c’est scandaleux, et je pense qu’elle devrait avoir honte d’elle-même, si vous voulez la vérité._”

Le candidat républicain a reconnu, pour la première fois, qu’il n’avait pas payé d’impôt fédéral sur le revenu pendant des années, mais a qualifié son adversaire de “diable” et de “menteuse”. Voici un extrait de l‘échange :

C’est bien que quelqu’un avec le tempérament de Donald Trump ne soit pas en charge de la justice de notre pays…

Parce que vous seriez en prison…

Des mots, voir des insultes, mais aussi des gestes ont montré un Donald Trump défiant Hillary Clinton. A la fin du débat, après une question dans le public, les deux adversaires se sont finalement serrés la main. On se demande bien comment…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : la France hausse le ton face à la Russie