Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Deutsche Bank : toujours pas d'accord sur l'amende américaine record

Access to the comments Discussion
Par Anne Glémarec
Deutsche Bank : toujours pas d'accord sur l'amende américaine record

<p>Le patron de la Deutsche Bank est rentré bredouille de Washington : John Cryan n’est pas parvenu à obtenir du département américain de la Justice une réduction de l’amende de 14 milliards de dollars qu’il lui réclame pour le rôle de la première banque allemande dans la crise des subprime.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Deutsche Bank falls after no deal reached with DoJ <a href="https://t.co/ZAc7Tv6qwq">https://t.co/ZAc7Tv6qwq</a></p>— Reuters Top News (@Reuters) <a href="https://twitter.com/Reuters/status/785384713544429568">10 octobre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>John Cryan doit qui plus est gérer des <a href="https://www.ft.com/content/44768ea8-8c71-11e6-8aa5-f79f5696c731">révélations de presse</a> sur le traitement de faveur dont a bénéficié son établissement dans le cadre des tests de résistance menés par la Banque centrale européenne.</p> <p>Ainsi, la Deutsche Bank a été autorisée à faire figurer dans ses comptes 2015 le produit de la cession d’un organisme de crédit chinois, qu’elle n’a à ce jour toujours pas encaissé.</p> <p>Le titre Deutsche Bank a clôturé en hausse de plus de 3% après avoir perdu tout autant en séance.</p> <p>Avec Reuters</p>