DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Europe teste son bouclier contre les cyberattaques

Que se passerait-il si l'Europe était visée par une cyberattaque de grande ampleur ? Des experts issus de tout le continent sont actuellement réunis à Athènes pour y effectuer une série d'exerci

Vous lisez:

L'Europe teste son bouclier contre les cyberattaques

Taille du texte Aa Aa

Que se passerait-il si l’Europe était visée par une cyberattaque de grande ampleur ? Des experts, issus de tout le continent, sont actuellement réunis à Athènes pour y effectuer une série d’exercices destinés à tester les capacités de gestions de crise à différents niveaux. Ces exercices sont conduits par l’Agence européenne, en charge de la sécurité des réseaux et de l’information (ENISA) .



“Il y a déjà des cyberattaques criminelles, comme par exemple des vols de comptes bancaires ou autres données privées. Il y a des attaques qui ciblent les impôts, ou même des attaques politiques, comme on l’a vu en Estonie ou en Géorgie, il y a huit, dix ans. Notre mission est donc de préparer l’Europe pour que nous soyons en mesure de nous défendre nous-mêmes”, souligne Udo Helmbrecht, le directeur éxecutif de l’ENISA.

Ces exercices se déroulent sur plusieurs mois. Ils réunissent plus d’un millier d’experts en cybersécurité, qui ont face à eux une mission titanesque :

“Nous avons besoin de plus de moyens, en terme de budget, mais aussi de personnel, car ce que l’on fait ici est crucial pour que l’Europe soit prête à faire face à quelque chose qui pourrait arriver très bientôt”, souligne Paulo Empadinhas, le responsable de l’administration chez ENISA.

De notre correspondant à Athènes, Akis Tatsis : “L’Europe prépare son bouclier contre la cybercriminalité. Plus de mille personnes s’activent ici à Athènes et à travers l’Europe pour faire face aux cyberattaques. Elles simulent une procédure qui requiert beaucoup de réactivité, un haut niveau de connaissance et une coopération efficace.”