DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une marche pour la paix en Colombie


monde

Une marche pour la paix en Colombie

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Bogota, la capitale colombienne, pour demander que l’accord de paix avec la guérilla des Farc soit appliqué. Cet accord a été rejeté par 50,2% des électeurs le 2 octobre. Ses opposants ont du mal à accepter que les guérilleros puissent bénéficier d’une loi d’amnistie et entrer en politique. Le président Juan Manuel Santos, lauréat du Nobel de la Paix, a donc ouvert de nouveaux pourparlers.

“La grande majorité m’a demandé de trouver une solution rapide, parce que l’incertitude est l’ennemie du processus, a-t-il expliqué. Je continuerai à écouter et à recueillir les inquiétudes pour pouvoir y répondre et pour qu’elles soient discutées à la table des négociations.”

Des négotiations de paix vont aussi débuter avec l’ELN, la deuxième guérilla de Colombie, qui a rendu publique une vidéo dans laquelle apparaît l’un de ses otages. L’ancien gouverneur du département du Choco et les autres otages restants de l’ELN devraient être libérés dans les jours qui viennent. La guérilla s’est engagée à le faire avant l’ouverture des négociations, le 27 octobre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Donald Trump accusé de harcèlement sexuel