DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Colombie : le cessez-le-feu prolongé jusqu'au 31 décembre

Le président colombien entend favoriser un nouveau dialogue et peut-être un nouvel accord de paix avant la fin de l'année.

Vous lisez:

Colombie : le cessez-le-feu prolongé jusqu'au 31 décembre

Taille du texte Aa Aa

Le cessez-le-feu avec les Farc est prolongé jusqu‘à la fin de l’année, c’est l’annonce qu’a faite Juan Manuel Santos, le président colombien. Il s’agit de se donner un peu plus de temps pour parvenir à un nouvel accord de paix, alors que le précédent a été rejeté, de très peu, par référendum, le 2 octobre.

Point of view

Ce n'est ni un ultimatum, ni une date limite

Juan Manuel Santos Président colombien

Le dirigeant entend organiser de nouvelles réunions avec l’opposition et des représentants de la société civile.

« Ce n’est ni un ultimatum, ni une date limite, mais j’espère que ce processus pour parvenir à un nouvel accord se terminera bien avant cette date, » a déclaré Juan Manuel Santos.

Mais en Colombie, il n’y a pas que la guérilla des Farc, il y a aussi d’autres groupes, le second plus important étant celui de l’ELN, avec qui il faudra aussi faire la paix, mais cela s’annonce plus difficile… Ce jeudi deux officiels colombiens ont été attaqués par l’ELN, même si le groupe rebelle a libéré l’un de ses otages cette semaines et a promis d’en libérer un autre avant d’attaquer les négociations avec le gouvernement.

Mais l’ELN, l’Armée de libération nationale, est très divisée, chaque décision prend du temps, et les changements de direction ne sont pas rares. L’ELN compte encore aujourd’hui 1.500 combattants.