DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : des crimes de guerre commis par l'armée et les milices


monde

Irak : des crimes de guerre commis par l'armée et les milices

Les Irakiens fuyant l’Etat islamique risquent la torture, voire la mort. C’est l’alerte que vient de lancer Amnesty International qui dénonce les traitements qui leur sont infligés par les milices et les forces gouvernementales.

Selon l’organisation qui s’appuie le recueil de 470 témoignages, les civils sunnites payent le prix des crimes et atrocités commis par Daech.

Alors que l’offensive pour reprendre Mossoul vient de commencer, Amnesty International averti qu’il est crucial que des mesures soient prises pour garantir que ces violations ne se reproduisent pas.

Les conclusions du rapport ont été transmises aux autorités irakiennes il y a presque un mois. Elles n’ont pas donné suite.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'offensive sur Mossoul "en avance" sur ses objectifs