DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Obama à Trump : « arrêtez de pleurnicher »


Etats-Unis

Obama à Trump : « arrêtez de pleurnicher »

Barack Obama se moque de Donald Trump. Il accuse le milliardaire de pleurnicher, quand il se plaint d’une élection truquée. En marge d’une visite officielle du chef du gouvernement italien, le président américain a affirmé que c‘était la première fois qu’il voyait un candidat tenter de discréditer une élection avant même que le vote n’ait lieu.

“Si vous commencez à pleurnicher alors que la partie n’est même pas terminée, si vous commencez à jeter le blâme sur autrui quand les choses tournent mal pour vous et que vous perdez, alors vous n’avez pas ce qu’il faut pour occuper le poste. Je conseillerai à M. Trump d’arrêter de pleurer et de défendre ses opinions pour obtenir des voix”, a déclaré le chef d’Etat américain.

Mais Donald Trump, en meeting dans le Colorado, est resté sourd à ces remarques. Il a même insisté, affirmant qu’1,8 million de personnes décédées se trouvaient sur les listes électorales, et a poursuivi ses attaques féroces contre sa rivale.

“Hillary Clinton est la personne la plus corrompue qui ne se soit jamais présentée aux présidentielles. Ils veulent même tenter de truquer ces élections dans les bureaux de vote des nombreuses villes corrompues. La fraude électorale est beaucoup trop répandue. Après ils nous critiquent pour avoir dit cela”, se plaint le candidat républicain.

Hillary Clinton n’avait aucun évènement public prévu lundi et mardi. Elle s’est envolée pour Las Vegas, ou aura lieu ce soir le prochain débat, pour lequel elle s’est minutieusement préparée, comme à son habitude.

Au programme : la dette publique et les programmes sociaux, l’immigration, l‘économie, les “points chauds” dans le monde, et la capacité des candidats à être président.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Venezuela : les élections régionales reportées