DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Nebel im August" : la réalité de l'euthanasie nazie


cinema

"Nebel im August" : la réalité de l'euthanasie nazie

En partenariat avec

Nebel Im August, du “brouillard en août” est un film allemand inspiré d’une histoire vraie. Celle de Ernst Lossa, assassiné à l‘âge de 14 ans dans un hôpital psychiatrique par les nazis parce qu’il était tzigane.

Valentin Faltlhauser était le médecin chef qui avait droit de vie et de mort dans cet hôpital. Il est interprété sous une autre identité par Sebastian Koch que l’on avait découvert dans “La vie des autres” :
“Pour moi en tant qu’acteur il est important de rester dans la logique de mon personnage. C’est la raison pour laquelle vous pouvez me voir avec ce sourire malicieux. Ce gars se lève le matin, se regarde dans le miroir et pense qu’il fait un travail important pour le peuple allemand. Il croit dans sa mission, il est convaincu par ce qu’il fait. Et c’est ce qui fascinant dans ce rôle. Ce que l’on peut voir aujourd’hui comme un crime ne l‘était absolument pas pour lui.”

Le film a été réalisé par Kai Wessel et toute son attention a porté sur le choix du jeune acteur : “Nous avons fait un très long casting. Mais dès le début il n’y avait pas de doute, il était clair que Ivo était un très bon candidat. Nous avons improvisé beaucoup et beaucoup répété aussi parce que nous voulions être sûrs à 100% que nous avions la bonne personne pour le rôle. Et à la fin nous savions qu’Ivo était le meilleur choix.”

Ivo Pietzcker joue le rôle de Ernst Lossa, pas vraiment un inconnu ce gamin que l’on a pu voir dans le film “Jack” sorti l’an dernier : “Je m’intéresse beaucoup à l’histoire, j’ai lu beaucoup de livres, des livres d’histoire aussi et je savais des choses sur l’euthanasie. Je n‘étais pas ignorant quand j’ai joué ce rôle.”

On estime à quelque 30 000 victimes les personnes assassinées dans le cadre de ce programme nazi officiel.

Sebastian Koch : “Je suis convaincu que le docteur Veithausen ne s’est jamais considéré comme coupable mais comme un scientifique à l’avant garde d’une mission dans laquelle il croyait. Il pensait avoir inventé de la nourriture sans aucune substance nutritive alors que le patient croyait manger à sa faim. Pour lui le fait de mourir de malnutrition était une façon relativement humaine de disparaître.
Il était fier de son invention, il a été applaudi par les nazis. Après la date de 1941, quand le programme officiel d’euthanasie a été officiellement arrêté in pouvait décider qui allait mourir et qui allait vivre. Et il pensait qu’il pouvait tuer avec toute l’efficacité allemande. C‘était incroyable.”

“Nebel in august” a été produit par Studio Canal, le film est déjà sorti en Allemagne.

Valentin Faltlhauser a été condamné après la guerre à 3 ans de prison. Il a été amnistié en 1954.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

"Mr Wolf" : chiffres, mafia et autisme