DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un oran-outan perché à trente mètres du sol, ou l'incroyable photo de Tim Laman


monde

Un oran-outan perché à trente mètres du sol, ou l'incroyable photo de Tim Laman

Tim Laman a remporté le prestigieux prix de photographe nature de l’année 2016 (Wildlife Photographer of the year) avec son cliché impressionnant d’un
un oran-outan en voie de disparition perché à la cîme d’un arbre en Indonésie.

Le photographe a passé trois jours à monter le long de cet arbre de 30 mètres pour installer plusieurs GoPro avant de les déclencher à distance pour photographier l’oran-outan de face avec une vue grand-angle sur la forêt tout autour.

Les oran-outans sont menacés en Indonésie et en Malaisie à cause de l’agriculture et de l’exploitation forestière.
Ils sont aussi chassés pour leur nourriture et braconnés dans des réseaux de commerce illégal d’animaux.

“Protéger leur habitat est essentiel pour la survie des oran-outans. Si l’on veut protéger ces grands singes qui nous disent comment ont peut survivre dans la forêt tropicale et qui nous montrent l’entière richesse des comportements des oran-outans, alors nous devons les protéger maintenant”, explique Tim Laman.

Agé de seize ans, Gideon Knight, 16, a lui remporté le prix du jeune photographe animalier de l’année pour sa photo d’une corneille au clair de lune.

Le prix du photographe animalier de l’année est organisé par le musée d’Histoires naturelles de Londres. Une exposition des meilleures photos de l’expo s’y déroulera du21 octobre au 10 septembre 2017.

Photo gallery

Wildlife Photographer of the Year 2016

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les réfugiés représentent-ils un danger sanitaire pour l'Europe ?