DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : après Bruxelles, il y aura des négociations à l'OMC


Business

Brexit : après Bruxelles, il y aura des négociations à l'OMC

La participation du Royaume-Uni à l’OMC “dépendra beaucoup” de son divorce avec l’Union européenne, a déclaré Roberto Azevedo, le directeur général de l’Organisation mondiale du commerce lors d’un sommet économique à Oslo.

En effet les engagements de la Grande Bretagne en termes de droits de douane, de quotas ou encore des niveaux de subventions, pourront être contestés par chacun des 162 membres de l’OMC une fois qu’elle aura quitté le bloc.

Le Royaume-Uni devra ainsi renégocier des accords avec ses partenaires commerciaux. Une période qui pourrait durer cinq ou six ans d’après plusieurs économistes, qui promettent des pourparlers plus tendus que ceux qui seront engagés avec Bruxelles.

Selon Roberto Azevedo, la manière dont seront menées les négociations de sortie de l’UE pourraient avoir un impact sur la position des membres de l’OMC.

En attendant, le Royaume-Uni devrait se voir imposer une taxe moyenne de 5,3%. Plus du double pour certains produits comme les voitures, les vêtements ou les spiritueux.