DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Liban : soutenu par Saad Hariri, Michel Aoun assuré d'être élu président


Liban

Liban : soutenu par Saad Hariri, Michel Aoun assuré d'être élu président

L’ancien général Michel Aoun a toutes les chances de devenir le nouveau président du Liban. Sa candidature a reçu un soutien de poids : celui du leader de la communauté sunnite Saad Hariri.

L’ancien Premier ministre a annoncé ce jeudi son ralliement et celui de ses députés à la candidature de Michel Aoun, dont il fut pourtant un adversaire politique.

L‘élection aura lieu au parlement à la fin du mois.

En échange de ce soutien, Saad Hariri devrait être nommé à la tête du gouvernement.

Dans notre dialogue avec Michel Aoun, nous sommes parvenus à un accord afin de renforcer l’Etat, les institutions, l‘économie, les services de base et permettre ainsi aux Libanaises et aux Libanais de pouvoir mener une vie normale.
Saad al-Hariri, ancien Premier ministre

Sortir de l’impasse institutionnelle

Cela fait plus de 2 ans que le Liban n’a plus de président de la République.

Le mandat de l’ancien chef de l’Etat, Michel Sleimane, est arrivé à expiration en mai 2014, et les différents partis et groupes confessionnels n’avaient, jusque-là, pas réussi à s’entendre.

La règle au Liban, c’est que le président est issu de la communauté chrétienne maronite, le Premier ministre est musulman sunnite et le président du parlement est chiite.

avec agences