DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un sommet européen aux visions divergentes


state of the union

Un sommet européen aux visions divergentes

La Russie a une nouvelle fois révélé les divisions européennes.
Alors que les pays Baltes et la Pologne membres de l’Union européenne et de l’OTAN s’inquiètent du déploiement par Moscou de missiles dans l’enclave russe de Kaliningrad, les 28 n’ont pas réussi à accorder leurs violons. Ils condamnent la Russie pour sa participation à l’offensive du régime syrien contre Alep. Mais l’Union ne fait aucune référence à de possibles sanctions.
Lors de cette rencontre les dirigeants européens ont aussi constaté la fermeté de la Wallonie à propos du CETA. La région francophone de Belgique maintient son opposition à l’accord commercial entre l’Union et le Canada.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

state of the union

L'avenir du CETA incertain