DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Allemagne : des policiers membres des extrémistes des "Reichsbürger"


Allemagne

Allemagne : des policiers membres des extrémistes des "Reichsbürger"

L’extrême-droite et ses dangers reviennent dramatiquement dans l’actualité en Allemagne, après la mort d’un policier jeudi matin à l’hôpital. Ce membre des forces spéciales de 32 ans, a été abattu par un homme en possession d’une trentaine d’armes. Les policiers venaient lui confisquer son arsenal. Le meurtrier présumé est un ““Reichsbürger” (citoyen du Reich)”:http://www.lefigaro.fr/international/2016/10/20/01003-20161020ARTFIG00259-allemagne-qui-sont-les-citoyens-du-reich.php, une nébuleuse d’extrême-droite. A laquelle appartiendraient aussi des policiers.

“Nous prenons cela très au sérieux, déclare Joachim Herrmann, le ministre de l’Intérieur bavarois. S’il y a le moindre doute à propos de la loyauté de certains policiers à la constitution de Bavière et de la République fédérale d’Allemagne, ces officiers doivent partir.”

“Il y a eu beaucoup d’avertissements dans le passé, regrette Irene Mihalic, du parti Alliance 90/Les Verts. Nous avions eu des indications sur le fait que le mouvement est agressif et partiellement armé. Ce mouvement essaye de parvenir à ses fins avec violence. Le gouvernement fédéral l’a même confirmé il y a un mois.”

Quatre policiers sont visés par une procédure disciplinaire. Suspectés d’appartenir au groupe extrêmiste : ils sont plusieurs milliers de nostalgiques de l’Empire allemand, mêlant néonazis, adeptes de la théorie du complot et déçus de la République aux croyances ésotériques.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cameroun : déraillement d'un train de voyageurs, 55 morts