Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Mossoul : fumées toxiques pour ralentir la progression des forces irakiennes

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Mossoul : fumées toxiques pour ralentir la progression des forces irakiennes

<p>En Irak, de grands rideaux de fumée dans la région d’al-Qarraya au sud de Mossoul. Des fumées toxiques émanant d’une usine de soufre incendiée il y a trois jours par des djihadistes du groupe Etat islamique.</p> <iframe src="https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d323600.3087591196!2d43.08756959098268!3d36.05334366658247!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x15532da6eb3fca05%3A0x7c08a6583125acb2!2sMishraq+State+Company+For+Sulphur!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1477177976332" width="600" height="450" frameborder="0" style="border:0" allowfullscreen></iframe> <p>Ce samedi, les autorités irakiennes affirment avoir éteint l’incendie.<br /> N’empêche, les militants islamistes ont ainsi réussi à retarder la progression des forces armées dans leur reconquête de Mossoul.</p> <p>Mais surtout, la conséquence, ce sont les <strong>dégâts sur la population civile</strong> habitant les environs.<br /> Au moins deux morts, disent certaines sources, et de nombreuses personnes hospitalisées.</p> <p>“<em>Les personnes qui se sont présentées avaient du mal à respirer, en raison des fumées toxiques liées à l’incendie de l’usine de soufre. Ceux qui sont les plus fragiles sont les personnes âgées et les enfants, notamment ceux qui sont sujets à l’asthme.</em>“<br /> <strong>Saddam Jumaa, médecin</strong></p> <p>Les forces gouvernementales et les combattants kurdes irakiens ont engagé en début de semaine une vaste offensive pour reprendre le contrôle de Mossoul, aux mains du groupe Etat islamique.</p> <h3>L’avancée des Peshmergas</h3> <p>Et pendant que les troupes d‘élite de l’armée progressent depuis le sud de Mossoul, les peshmergas kurdes, eux, avancent sur le front nord.<br /> Ce samedi, ils étaient dans le village de Batnaya, à une quinzaine de kilomètres de Mossoul.</p> <iframe src="https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d211487.51863878628!2d42.97373717126928!3d36.42322532954246!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x4007dabf6ca72c09%3A0xdfe2f82649aefc61!2sBatnay%2C+Irak!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1477179577508" width="600" height="450" frameborder="0" style="border:0" allowfullscreen></iframe> <h3>Abou Bakr al-Baghdad à Mossoul ?</h3> <p>Par ailleurs, d’après certains témoignages, le chef de l’organisation Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdad se trouverait à Mossoul.<br /> C’est en tout cas ce qu’a affirmé le ministre de l’Intérieur du gouvernement régional du Kurdistan.</p>