DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : Autour de Mossoul, les villages sont libérés un à un


Irak

Irak : Autour de Mossoul, les villages sont libérés un à un

La ville de Mossoul est quasiment encerclée désormais. Le fief principal d’Etat Islamique en Irak est la cible de raids aériens de la coalition de plus en plus intenses, et les troupes irakiennes au sol, qui ne sont qu‘à quelques kilomètres, progressent vers leur objectif. Il y a eu cette semaine « plus de raids aériens de la coalition que pendant toute autre période de sept jours dans la guerre contre l’EI, » a déclaré dans un tweet l‘émissaire américain auprès de la coalition, Brett McGurk.

Les forces irakiennes kurdes, les Peshmerga, avancent par le Nord, les troupes irakiennes arrivent, elles, du Sud.

136 positions de combat de Daech, 18 tunnels que l’ennemi utilise pour se cacher et s’infiltrer au sein de certaines zones, et 26 voitures piégées auraient été détruites par les frappes de la coalition.

Jusqu‘à 6.000 combattants d’Etat Islamique seraient encore retranchés dans et autour de Mossoul, la plupart étrangers, et les principaux chefs ayant déjà quitté la ville.

L’un des objectifs de l’armée est aussi de couper les routes d’approvisionnement de la ville, qui pourrait ainsi se trouver en état de siège, la bataille de Mossoul pouvant durer jusqu‘à plusieurs mois.

Les militaires avançant sur Mossoul ont pu découvrir certains techniques utilisées par les terroristes djihadistes : tranchées remplies de pétrole, véhicules bourrés d’explosifs, tunnels et passages sous-terrains.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Wallonie ne se pliera à aucun ultimatum sur le Traité de libre-échange UE/Canada