DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : l'échec du CETA, une leçon pour Londres


Business Line

Brexit : l'échec du CETA, une leçon pour Londres

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Au cours de la semaine écoulée, l’Union européenne a concentré toute son attention sur la région belge de Wallonie, qui a fait les gros titres et s’est maintes fois retrouvée en tête de Google Trends.

Cette toute petite région – à l‘échelle de l’Union – a eu assez de pouvoir pour compromettre la signature de l’accord commercial et d’investissement global, le CETA – un traité international entre l’Union européenne et le Canada. Il vise à éliminer les droits de douane sur la plupart des échanges entre les deux partenaires, pour faire baisser les prix des marchandises. Il vise aussi à faciliter l’investissement.

Mais bien sûr, la sortie prochaine du Royaume-Uni de l’Union européenne changera la donne. D’où l’intérêt de se pencher sur les liens commerciaux et d’investissement entre le Canada et la Grande-Bretagne, de même qu’entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, en rapport avec un autre accord commercial potentiel : le TTIP.

L’exemple du CETA donne à réfléchir à Londres : comme la Wallonie avec le CETA, d’autre régions européennes pourraient en effet faire dérailler un accord post-Brexit avec les 27.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Business Line

Note 7 en fumée, réputation grillée !