DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Otan précise sa réponse militaire face à la Russie


Le bureau de Bruxelles

L'Otan précise sa réponse militaire face à la Russie

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Les ministres de la Défense de l’Otan finalisent le déploiement de 4 000 hommes sur le flanc Est de l’Alliance. Pour le Secrétaire général de l’Alliance Atlantique, Jens Stoltenberg, il est essentiel d’apporter une réponse « quand nous observons un renforcement militaire substantiel et significatif de la Russie sur une période prolongée ».
Les quatre bataillons seront déployés en Pologne et dans les pays baltes. Mais ce renfort peut paraître insuffisant face à une Russie toujours plus affirmée. Pour le journaliste Brooks Tigner, spécialiste des questions de sécurité, ce déploiement se veut surtout très politique. Si la Russie devait faire des victimes dans les rangs des troupes multinationales de l’Otan « cela entraînerait immédiatement une crise diplomatique », explique-t-il.
L’Alliance veut aussi appliquer cette même stratégie autour de la mer Noire, autrement dit à proximité de la Crimée annexée en 2014 par Moscou. Mais ce plan pourrait être retardé par la Turquie, après le coup d’État avorté cet été. Le pays est aussi réticent à l’idée de coopérer avec la Roumanie et la Bulgarie. De plus, le président Erdogan veut jouer un rôle de leader dans la région.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Bataille de chiffres entre la Commission et l'Italie