DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Accord UE-Canada : le sommet de jeudi annulé


Canada

Accord UE-Canada : le sommet de jeudi annulé

Le Premier ministre canadien a finalement décidé de rester à Ottawa ce jeudi. Justin Trudeau était attendu à Bruxelles pour la signature officielle du traité commercial entre le Canada et l’Union européenne. Mais la réunion a été annulée mercredi soir après l‘échec d’ultimes négociations côté belge.

Car la Wallonie persiste et signe : le parlement régional francophone refuse toujours d’accepter le CETA.

Pour le président de la région wallonne les négociations piétiennent malgré des heures de concertation. Mais pour beaucoup d’observateurs c’est l’incompréhension qui domine car de nombreuses inquiétudes auraient été levées pour trouver une porte de sortie acceptable. En vain pour l’instant.

Le 14 octobre, le parlement régional de Wallonie a ouvert une nouvelle crise en Europe “en votant contre l’accord”: http://nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2016_2017/MOTION/606_2.pdf avec le Canada.

La Wallonie critique notamment le mécanisme d’arbitrage instauré par le traité en cas de conflit entre un investisseur et un Etat. Les Wallons craignent aussi que le CETA ne dégrade la filière agricole.

Mais les négociations continuent. Depuis plusieurs jours, le gouvernement fédéral belge tente de convaincre toutes les parties en présence de revenir sur leur veto.

Le blocage d’un parlement régional pose d’innombrables questions sur la capacité de l’Union européenne à négocier
à l’avenir d’autres accords commerciaux.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'opposition vénézuélienne mobilise massivement, appelle à la grève générale