DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Séisme en Italie : le pire a été évité


Italie

Séisme en Italie : le pire a été évité

Les dégâts sont impressionnants, mais la catastrophe a été évitée. Deux séismes de magnitude 5,5 puis 6,1 ont secoué le centre de l’Italie mercredi en début de soirée.

Dans plusieurs villages, comme celui de Visso, proche de l‘épicentre, des bâtiments se sont effondrés. Des scènes qui rappellent cruellement le séisme d’Amatrice, qui dans la même région a fait il y a deux mois presque 300 morts.

Il n’y a eu cette fois que quelques blessés. Une personne âgée est décédée d’un infarctus.

L‘épicentre des deux séismes a été enregistré dans la province de Macerata, dans la région des Marches. La deuxième secousse, bien plus forte, a été ressentie sur toute la péninsule, de Venise à Tarente, en passant par Rome.

Paniqués, les Romains sont sortis dans les rues. Le bâtiment du ministère des Affaires étrangères a été évacué. “Tout a commencé à trembler, j’ai demandé à mon ami : ce ne serait pas un tremblement de terre? On a vu les fenêtres s’ouvrir et se refermer, et le lustre balancer” affirme une touriste américaine.

Le bilan humain quasi-miraculeux s’explique par l’intervalle entre les deux secousses. Deux heures se sont écoulées, le temps pour les habitants de sortir des chez eux. Des bâtiments publics, comme des hôpitaux, ont été évacués.

Surtout, le séisme n’a pas eu lieu en pleine nuit comme celui du 24 août dernier, lors duquel de nombreux Italiens avaient été ensevelis pendant leur sommeil.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : 22 enfants tués dans des bombardements contre une école