DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Trois championnes olympiques déchues pour dopage


Sport

Trois championnes olympiques déchues pour dopage

Sacrées en 2012, sanctionnées en 2016 : c’est l’histoire vécue par trois haltérophiles kazakhes.

Zulfiya Chinshanlo, Maiya Maneza et Svetlana Podobedova viennent d‘être déchues de leur titre olympique obtenu à Londres il y a quatre ans.

La première s‘était imposée chez les moins de 53 kilos, la deuxième chez les moins de 63 kilos, et la troisième chez les moins de 75 kilos.

Problème : une nouvelle analyse des échantillons prélevés à l‘époque a révélé des traces de stéroïdes anabolisants dans leur organisme.

Le Comité international olympique n’a pas encore dit si oui ou non, leurs médailles d’or seraient réattribuées.

Mais il a annoncé que cinq autres sportifs, dont une haltérophile biélorusse et un perchiste russe, ont eux aussi été contrôlés positifs a posteriori.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Masters : Kuznetsova en demi-finale, Muguruza éliminée