DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pizza, « l’ours le plus triste du monde » sauvé par les internautes

Pizza vit depuis maintenant trois ans dans un centre commercial à Guangzhou, en Chine, et ses conditions de captivité sont indignes. Sans cesse exposé à un rayon bleu assez nocif et ayant pour seul maison un enclos fait de béton loin de ressembler à son habitat naturel, Pizza semble être au plus mal. Et ce n’est pas la banquise artificielle, ni le harcèlement que lui font subir les visiteurs en le prenant en photo, qui vont arranger son cas.

Publiée en mars dernier par l’association Humane Society International, une vidéo montre l’ours en train de faire les cents pas, de changer fréquemment de direction et de sans cesse remuer sa tête. Ces symptômes sont les signes d’un malaise moral selon HSA, d’où le surnom « d’ours le plus triste du monde ». Ces derniers ont suscité l’empathie de bon nombre d’internautes.

Après une pétition qui a récolté quasiment 700 000 signatures, Pizza s’est vu offrir une résidence au sein du zoo du Yorkshire Wildlife Park, situé à Doncaster dans le nord du Royaume-Uni. Bonne nouvelle pour Pizza qui pourra profiter pleinement d’un espace vert de 4 hectares adapté à ses besoins, bien loin des quatre murs transparents du centre commercial chinois.
Reste désormais à connaître la date du probable futur déménagement de l’ours polaire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les insolites: une polyglotte de quatre ans, un camion porno, Trump sous les coups de boutoir de ses opposants...