DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

USA : Clinton perd du terrain, le patron du FBI montré du doigt


Etats-Unis

USA : Clinton perd du terrain, le patron du FBI montré du doigt

Elle repart à l’attaque en Floride. Hillary Clinton, rattrapée par l’affaire de ses emails – à propos desquels le directeur du FBI James Comey a annoncé ce vendredi la relance de l’enquête -, était dimanche soir dans cet Etat-clé dans la course à la Maison Blanche.
Alors que la candidate démocrate à la présidentielle voit son avance sur son adversaire se réduire, on dénonce dans son camp la manoeuvre du patron du FBI.

“C’est une décision sans précédent parce qu’elle survient à quelques jours d’une élection, ce qui est en violation avec le protocole du ministère de la Justice et cela implique de parler d’une enquête en cours, ce qui viole également le protocole. Et autant que nous sachions, le Directeur Comey ne sait encore rien du contenu de ces e-mails”, a réagi le colistier d’Hillary Clinton, Tim Kaine.

Les démocrates soulignent aussi que le chef du FBI serait “passé outre le conseil de hauts responsables du ministère de la Justice”.
Autant d‘événements dont s’est emparé le candidat républicain Donald Trump.

“Enfermez-la” a-t-il scandé au fil de ses meetings, à propos d’Hillary Clinton. Et d‘évoquer la plus grand scandale politique depuis le Watergate, en référence à l’affaire qui a fait tomber en 1974 le président Richard Nixon.

L’affaire des emails d’Hillary Clinton renvoie à son utilisation d’un serveur privé quand elle était secrétaire d’Etat, et non celui sécurisé de son ministère, au risque de mettre en danger certains courriers classés secret. Une enquête avait conclu en juillet qu’il n’y avait pas matière à poursuites, mais que la chef de la diplomatie américaine avait fait preuve d’une “extrême négligence”.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie: « des milliers de personnes ont pris la direction de la côte »