DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Loving" en sortie américaine


cinema

"Loving" en sortie américaine

En partenariat avec

Mildred et Richard Loving s’aiment et décident de se marier. Rien de plus naturel – sauf qu’il est blanc et qu’elle est noire dans l’Amérique ségrégationniste de 1958. L‘État de Virginie où les Loving ont décidé de s’installer les poursuit en justice : le couple est condamné à une peine de prison, avec suspension de la sentence à condition qu’il quitte l‘État.

Le film Loving revient sur cette histoire vraie Après une première mondiale à Cannes où il était en compétition, le film adapté et réalisé par Jeff Nichols a été présenté en première américaine à Beverly Hills :
“Je suis constamment étonné par le nombre de personnes qui m’envoient des emails en disant ‘c’est mon histoire, c’est celle de mes parents’, ‘je suis l’enfant d’un couple mixte’ ou ‘je suis dans une relation mixte’. C’est assez extraordinaire cette effusion de réactions et de voir vraiment ce que Richard et Mildred ont aidé à créer dans notre pays et dans notre société pour rendre légaux les mariages mixtes.”

Considérant qu’il s’agit d’une violation de leurs droits civiques, Richard et Mildred portent leur affaire devant les tribunaux. Ils iront jusqu‘à la Cour Suprême qui, en 1967, casse la décision de la Virginie. Désormais, l’arrêt “Loving v. Virginia” symbolise le droit de s’aimer pour tous, sans aucune distinction d’origine.

Joel Edgerton, joue Richard : “Ce n’est que l’année passée, le 26 juin, que les personnes de même sexe peuvent se marier dans ce pays. Et quand on y pense ce n’est pas une histoire qui est vraiment éloignée de ça. Avec deux être humains qui font quelque chose dans une sphère privée qui n’est ni menaçante ni destructrice et qui pourtant n’ont pas le droit de le faire. C’est aussi ce qui se passe dans mon pays l’Australie. Ce n’est donc pas vraiment un film d‘époque mais bien un film qui parle d’aujourd’hui.”

“Loving” de Jeff Nichols sortira en France le 15 février prochain.

Prochain article

cinema

"Nocturnal animals" deuxième film de Tom Ford