DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Si c'est ce que l'Amérique a à offrir, nous sommes mal barrés"


Etats-Unis

"Si c'est ce que l'Amérique a à offrir, nous sommes mal barrés"

Un nouveau développement dans l’affaire des emails de Hillary Clinton provoque un rebondissement dans la campagne électorale américaine, qui entre dans sa dernière semaine. Pour en parler avec Mark Davis, journaliste de l‘équipe anglaise, on retrouve notre correspondant à Washington Stefan Grobe.

Mark Davis : “Stefan, qui accuse qui de quoi dans cette affaire ?”

Stefan Grobe : “Eh bien Mark c’est Halloween et ici personne n’a plus peur que le camp Clinton parce que cette affaire peut potentiellement faire dérailler sa candidature. Je dis “potentiellement” parce que nous ne savons pas ce qu’il y a dans les documents et nous devrions pas le savoir avant le jour du scrutin.”

Mark Davis : “Comment Hillary Clinton répond-elle à la dernière révélation du FBI ?”

Stefan Grobe : “L‘équipe de campagne de Clinton a bien sûr réagi agressivement après la déclaration de Comey. Dans le même temps ils montrent qu’ils gardent confiance tout en travaillant dans les coulisses pour galvaniser leurs partisans. Le message est celui ci : tout est sous contrôle, pas de panique, la victoire est à notre portée. Les derniers sondages effectués après l’annonce du FBI ne donnent pas une image claire. La course est serrée, avec Clinton toujours en tête, mais un tiers des électeurs disent que la question des emails leur donne moins envie de voter Clinton. Vous devez comprendre que ce tiers est composé pour la plupart d‘électeurs républicains ou des indépendants plutôt républicains, alors une fois encore il est trop tôt pour dire si cela aura un impact.”

Mark Davis : “Il y a eu beaucoup de boue répandue pendant cette campagne, beaucoup de coups bas. Comment le public perçoit-il cette campagne électorale 2016 ?”

Stefan Grobe : “Les gens en ont assez. Il y a un sondage qui est sorti ce week-end selon lequel 71% des électeurs aimeraient que l‘élection ait lieu aujourd’hui. Ils sont lassés de tout cela. Et si vous interrogez les gens ils sont mécontents des deux candidats. Ils disent : “Si c’est ce que l’Amérique a à offrir, nous sommes mal barrés.”“

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Les Marocains en colère après la mort suspecte d'un pêcheur