DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

BP et Shell s'adaptent au pétrole bon marché


entreprises

BP et Shell s'adaptent au pétrole bon marché

BP et Shell ont publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à leurs réductions de coûts.

Certes, les profits du britannique BP ont été divisés par deux sur un an à 933 millions de dollars (850 millions d’euros) au troisième trimestre, et sa performance doit beaucoup à un crédit d’impôt, conséquence d’une réforme fiscale, ce qui lui a valu d‘être chahuté en bourse.

Il se dit toutefois à même de dégager une trésorerie positive l’an prochain sur la base d’un baril entre 50 et 55 dollars. Il évolue actuellement autour de 50 dollars.

Idem pour l’anglo-néerlandais Shell, dont la performance a été saluée par les marchés. Son bénéfice net a augmenté de 18% sur un an au troisième trimestre à 2,8 milliards de dollars (2,5 milliards d’euros). C’est plus que celui du leader du secteur, l’Américain Exxon Mobil.

Shell comme BP jugent toutefois la remontée des cours du brut incertaine.

Avec Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

La justice britannique oblige Uber à salarier ses chauffeurs