A J-6 du vote, la Fed maintient ses taux inchangés

Access to the comments Discussion
Par Cyril Fourneris
A J-6 du vote, la Fed maintient ses taux inchangés

<p>A six jours de l‘élection présidentielle américaine, la Réserve fédérale des États-Unis (Fed) choisit le statu quo. Comme les marchés l’avaient prédit, la banque centrale a maintenu ce mercredi son taux interbancaires dans une fourchette de 0,25% à 0,5%. Une manière pour la présidente de la Fed, Janet Yellen de ne pas influer sur la campagne. Aucun indice n’a été donné quant à une probable hausse en décembre.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Federal Open Market Committee statement: <a href="https://t.co/SJTJQxXgDX">https://t.co/SJTJQxXgDX</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/FOMC?src=hash">#FOMC</a></p>— Federal Reserve (@federalreserve) <a href="https://twitter.com/federalreserve/status/793875369522855937">2 novembre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>En revanche la plupart des analystes estiment que la Fed va relever ses taux lors de la dernière réunion de l’année. “<em>On ne peut pas nier l’influence qu’aura cette l‘élection sur la politique de la Fed, bien que la Fed se dise relativement apolitique. Mais je pense que les chiffres suggèrent qu’il y a une dynamique et un élan suffisants pour relever les taux d’intérêt d’un quart de point</em>“, commente le cambiste Jeremy Stretch, de <span class="caps">CIBC</span>.</p> <p>L’emploi a légèrement ralenti aux États-Unis en octobre, mais l’inflation à 1,2% sur un an, se rapproche de l’objectif fixé à 2% par la Fed. La croissance au troisième trimestre s’est établit à son plus fort niveau en deux ans à 2,9% en rythme annuel.</p> <p>Pendant la campagne, Donald Trump n’a cessé de critiquer la politique monétaire accommodante menée par la Fed. Selon lui la Fed a tout fait pour relancer l‘économie dans le but de favoriser une nouvelle victoire du camp démocrate à l‘élection présidentielle.</p>