DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Un chat nommé Bob"


cinema

"Un chat nommé Bob"

En partenariat avec

James Bowen, un ancien drogué qui cherche à refaire sa vie, a vu son quotidien changer lorsqu’il a fait la rencontre d’un chat errant dont il est devenu inséparable

A partir de là et surtout d’un best seller éponyme, Roger Spottiswoode a fait le film “A street cat named Bob” avec Luke Treadaway et Ruta Gedmintas.

Luke Treadaway : “Il y avait aussi d’autres chats…”

Ruta Gedmintas : “Des chats cascadeurs.”

Luke Treadaway : “Ils ont fait un très bon boulot ils sautaient à l’intérieur ou à l’extérieur du bus. Mais Bob était le chat qui pouvais s’installer confortablement sur mes épaules quand je suis à Covent Garden en train de jouer dans la rue parce qu‘évidement il a beaucoup plus d’expérience que moi.”

Le vrai James Bowen a suivi le tournage : “Je suis tellement reconnaissant envers ce “petit homme” qui m’a donné toutes ces opportunités et qui a changé l’opinion de nombreuses personnes dans le monde entier. J’espère que ce film va toucher beaucoup de monde et qu’il vaut autant l’apprécier que nous avons pris plaisir à le faire.”

Ruta Gedmintas : “James est un homme extraordinaire et il était très enthousiaste. Et c’est vrai que le fait de l’avoir autour de nous au début était un peu étonnant mais sans lui rien de tout cela ne se serait passé. Sa présence donnait un sentiment de gravité et quand ça devenait un peu trop “cinéma” on se rendait compte qu’on parlait d’une vrai personne, d’une histoire réelle.”

“A street cat named Bob” ne sort pas en France pour l’instant, il sortira en revanche en Belgique le 21 décembre.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

"The Carer" approche non dénuée d'humour de la maladie de Parkinson