DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le faible écart entre Trump et Clinton rend les marchés nerveux


marchés

Le faible écart entre Trump et Clinton rend les marchés nerveux

Wall Street ouvrait en légère hausse ce jeudi après une semaine dans le rouge, aidé notamment par le bon l’indicateur de la productivité aux États-Unis. Mais la remontée du candidat républicain dans les sondages à quelques jours de la présidentielle américaine calme la fougue des marchés.

Aux yeux des investisseurs, Donald Trump, est synonyme d’incertitude… ce que les marchés ont tendance à craindre. Hillary Clinton serait en revanche la candidate de la continuité. Les valeurs refuges comme l’or et le yen ont la cote depuis que le FBI a relancé l’enquête sur ses e-mails privés.

Sur le marché des devises la livre sterling bénéficiait ce jeudi de la décision de la justice britannique imposant un vote du Parlement sur le Brexit, et de celle de la Banque d’Angleterre de maintenir sa politique monétaire inchangée.

Du côté des indices européens, le rebond des bourse de Paris et Francfort a été avorté dans l’après-midi. Elles clôturaient à l‘équilibre, tout comme l’Euro-Stoxx50. Le FSE de Londres finissait en repli de 0,8%.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

marchés

Frilosité des marchés à l'approche de la présidentielle américaine