DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Semaine de la mode à Karachi


Cult

Semaine de la mode à Karachi

En partenariat avec

La semaine de la mode de Karachi vient de célébrer son 10ème anniversaire. Une mode très classique et qui n‘évite pas l’uniformisation.

Cette semaine de la mode est aussi un moyen pour dénoncer les violences sexuelles, et l’indifférence de la police. La styliste Rozina Munif a ainsi fait monter sur le podium Mukhtar Mai, une victime de viols à la fin de son défilé.

Rozina Munib : “Je veux m’adresser aux femmes pour qu’elles dénoncent l’injustice, les mauvais comportements qu’elles ont subi et non plus se cacher. Au contraire on doit dénoncer ces personnes, ce sont elles qui doivent masquer leur visage. Je fais cela parce que ces problèmes sont très courants, ils se déroulent dans pratiquement tous les foyers.”

Mukhtar Mai : “Avant les gens avaient l’habitude de dire que les femmes ne se faisaient pas entendre. Mais désormais comme vous pouvez le voir, une femme se fait entendre, elle se bat pour leurs droits. Je veux aussi être la voix de ces femmes qui ont dû affronter les mêmes choses que moi. C’est la raison pour laquelle je dis que quoi qu’il arrive je le fais pour ces femmes, si rien ne peut changer ce qui m’est arrivé, je peux au moins me battre pour les futures générations.”

Une vingtaine de stylistes ont présenté leurs collections automne hiver dans cette semaine de la mode pakistanaise qui s’est tenue à Karachi.

Le choix de la rédaction

Prochain article

Cult

Ça swingue à Budapest !