DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Dog Eat Dog", un authentique film policier


cinema

"Dog Eat Dog", un authentique film policier

En partenariat avec

Trois ex-détenus, qui tentaient de se faire oublier, cèdent à l’appât du gain et deviennent les fugitifs les plus recherchés… Nicolas Cage et Willem Dafoe sont à l’affiche de “Dog Eat Dog,” un film policier réalisé par Paul Schrader, connu aussi pour avoir été le scénariste de Martin Scorsese, notamment sur Taxi Driver.

“Le défi excitant de ce film était en quelque sorte de se pencher sur le genre policier et son histoire. Scorsese, Tarantino, Guy Ritchie… A quoi ressemble vraiment un film policier ? Pour moi, cela se rapprochait plus d’une sorte de riff de jazz, et c’est l’orientation qu‘à prise le film.”

Willem Dafoe campe le personnage de “Mad Dog”, un drogué sans éducation, mais attachant… “Il est doux, il est dans le besoin, il a besoin d‘être accepté”, explique l’acteur. “Cette combinaison sonne un peu comique sortie de son contexte, mais c’est beau aussi, parce que c’est la brutalité qui ressort de sa frustration. Mais on voit aussi d’où vient cette frustration. Ce n’est pas pour justifier la brutalité, c’est pour donner un portrait plus complet de ce criminel, à travers un prisme comique, mais encore une fois, c’est un personnage complet pour moi.’‘

Dog Eat Dog” est aussi l’occasion de voir pour la première fois Paul Schrader devant la caméra, même si ce n‘était pas le choix premier du réalisateur. “Ce n’est pas quelque chose que je voulais faire”, explique-t-il. “Avec Willem Dafoe, nous avons essayé d’inclure dans ce film plusieurs personnes, dont des amis communs, comme Scorsese et Abel Ferrara. J’ai même essayé de faire jouer Rupert Everett dans la peau d’un gangster transsexuel de Cleveland. Et au final, on a manqué d’argent et de temps et j’ai été le seul qu’on a pu se payer.”

Le film est adapté d’un roman policier d’Edward Bunker, un auteur et acteur américain, qui avait passé lui-même plusieurs années en prison.

Prochain article

cinema

"Moonlight" ou le difficile passage à l'âge adulte