Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Léger recul du chômage aux Etats-Unis

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Léger recul du chômage aux Etats-Unis

<p>L’emploi continue sa progression aux Etats-Unis. C’est ce qui ressort des dernières données du département du travail, avant l‘élection présidentielle. L‘économie américaine a créé 161 000 emplois en octobre, c’est moins que les prévisions des analystes (175 000) et moins que les 191 000 emplois créés en septembre.</p> <p>Mais les données sont globalement bonnes : le salaire horaire moyen a augmenté de 10 centimes, soit 0,4%. Enfin le taux de chômage a baissé d’un dixième de point pour s‘établir à 4,9%. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">Payroll employment rises by 161,000 in October; unemployment rate changes little (4.9%) <a href="https://t.co/1Y9cSWJUIB">https://t.co/1Y9cSWJUIB</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/JobsReport?src=hash">#JobsReport</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/BLSdata?src=hash">#BLSdata</a></p>— <span class="caps">BLS</span>-Labor Statistics (@BLS_gov) <a href="https://twitter.com/BLS_gov/status/794517076568371200">4 novembre 2016</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>A quatre jours de l‘élection, ces chiffres devraient favoriser Hillary Clinton, la candidate de la continuité, et déplaire à Donald Trump, qui promet de sauver une Amérique en faillite <a href="http://fr.euronews.com/2016/09/16/donald-trump-est-en-pleine-forme-physique-selon-son-dernier-bilan-de-sante">en créant 25 millions d’emplois en 10 ans</a>. Le milliardaire républicain a appelé à ne pas croire les chiffres officiels, selon lui “le taux de chômage réel pourrait s‘élever à…42%”“:http://time.com/4003734/donald-trump-interview-transcript/. </p> <p>D’après les prévisions de l’agence de notation Moody’s, une présidence Clinton aurait <a href="http://www.boursier.com/actualites/economie/ce-que-moody-s-pense-des-programmes-de-trump-et-clinton-32435.html">un meilleur impact sur l’emploi qu’une présidence Trump</a></p> <p>Les derniers chiffres de l’emploi, la hausse continue des salaires combinée à celle de l’inflation, poussent de plus en plus d’analystes à envisager une hausse des taux de la réserve Fédérale (Fed) le mois prochain.</p>