DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Andy Murray prend le pouvoir


Sport

Andy Murray prend le pouvoir

Andy Murray va devenir le 26e joueur à s’asseoir dans le fauteuil de numéro 1 mondial depuis la création du classement ATP en 1973.

Le protégé d’Ivan Lendl met fin au passage à l’hégémonie du trio Federer-Nadal-Djokovic qui se partageait le trône depuis février 2004.

L’Ecossais déloge son rival serbe en se qualifiant pour la finale du Masters 1000 de Paris-Bercy grâce au forfait sur blessure de Milos Raonic.

Les deux hommes, nés à une semaine d’intervalle en mai 1987, ont connu des trajectoires opposées en cette année 2016.

Novak Djokovic s’est abord montré impérial en remportant l’Open d’Australie puis Roland-Garros, le seul tournoi du Grand Chelem qui manquait à son palmarès.

A ce moment-là, début juin, il y avait plus de 8.000 points d‘écart entre eux au classement ATP.

Andy Murray a entamé sa folle remontée en profitant de la défaite-surprise du “Djoker” contre Sam Querrey au troisième tour de Wimbledon et en triomphant sur le gazon londonien pour la deuxième fois de sa carrière.

Porte-drapeau de la délégation britannique à Rio, il y a conservé son titre olympique avant de réaliser une fin de saison parfaite en gagnant coup sur coup les tournois de Pékin, de Shanghaï et de Vienne.

Il sera donc officiellement numéro 1 ce lundi à la parution du nouveau classement ATP, mais il n’est pas encore certain de finir l’année à cette place.

Tout dépendra de ses résultats, et de ceux de Novak Djokovic, lors du Masters qui se disputera à Londres du 13 au 20 novembre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Euroligue : Heurtel et Beaubois font gagner l'Efes et le Baskonia