DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie, Allemagne : Facebook ne peut plus ignorer ses responsabilités


Allemagne

Italie, Allemagne : Facebook ne peut plus ignorer ses responsabilités

Facebook est de plus en plus mis en cause pour les dérapages dangereux qu’il implique. Ce vendredi un tribunal italien a ordonné au réseau social internet de retirer une vidéo à contenu sexuel appartenant à une jeune femme qui s’est suicidée après sa mise en ligne sans son consentement. Les juges ont surtout décidé qu’il appartenait à la société américaine de retirer elle-même les contenus offensants. Tiziana Cantone s’est battue pendant un an et demi pour faire disparaître les images d’internet. Le 13 septembre, elle s’est donné la mort.

En Allemagne, l’affaire est sensiblement différente mais la responsabilité de Facebook est pareillement mise en cause : un procureur de Munich a lancé une enquête contre Mark Zuckerberg lui-même et d’autres responsables de Facebook dans une affaire de publications à caractère raciste et néo-nazi.

Les règles de Facebook interdisent ce genre de contenu mais il est reproché au site de ne pas faire assez pour en empêcher la publication.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tensions en Turquie au lendemain de l'arrestation d'élus kurdes