DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Diyarbakir (Turquie) : deux revendications pour un même attentat


Turquie

Diyarbakir (Turquie) : deux revendications pour un même attentat

L’organisation indépendantiste kurde Taq (Faucons de la Liberté du Kurdistan), branche dissidente et radicale du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a revendiqué dimanche l’attentat à la voiture piégée de Diyarbakir, annoncent le site d’information kurde Rudaw et l’agence kurde ANF, citant un communiqué dénonçant “l’Etat turc fasciste et génocidaire”, selon une phraséologie classique de ce groupe.

Vendredi, un véhicule a explosé devant un poste de la police turque à Diyarbakir, ville à majorité kurde située dans le sud-est du pays, faisant neuf morts et plus d’une centaine de blessés. Vendredi, dans la foulée de l’attentat, le groupe Etat islamique (EI) avait affirmé en être le responsable.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Plus de 2 200 migrants sauvés samedi par les gardes-côtes italiens