DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis: J-2 avant l'élection


Etats-Unis

Etats-Unis: J-2 avant l'élection

L’image est spectaculaire, Donald Trump exfiltré de la salle en plein meeting, la raison: un homme vient d’ hurler avoir vu un spectateur muni d’un pistolet.

Protégé par les services secrets, le candidat républicain reviendra quelques instants plus tard, une fois le suspect appréhendé.
Problème: l’homme, supporter républicain, n‘était pas armé, tout ce qu’il avait sur lui était une pancarte avec un slogan anti-Trump.

Interrogé par les médias américains, après qu’il ait été relâché Austyn Crites raconte comment tout cela s’est passé.“Tout d’un coup comme ils n’arrivaient pas à attraper la pancarte je me retrouve plaqué par tous ces gens. Ils me mettent des coups, me cassent la figure. Après seulement, quelqu’un hurle quelque chose sur un pistolet et c’est là que tout à dérapé. Les gens m’ont attrapé, tordu le bras. Je suis reconnaissant aux forces de sécurité qui se sont vite interposées, car ces gens auraient pu me tuer, m‘étrangler au milieu de la salle.”

Petite frayeur pour le mania de l’immobilier donc, ironie de l’histoire le même Donald Trump est un fervent partisan de la vente libre des armes à feu aux Etats-Unis.

A deux jours du choix des électeurs, le républicain est toujours derrière Hillary Clinton mais refait une partie de son retard.
Tout va se jouer dans les Etats-clés, les “swing states”. Et là Donald Trump est toujours largement en retard. D’après les derniers sondages, sur 11 Etats-clés, Clinton en emporterait 8.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ecoles fermées pendant trois jours à New Dehli (Inde) en raison de la pollution