DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

En Inde, 24 milliards de billets démonétisés par surprise


Inde

En Inde, 24 milliards de billets démonétisés par surprise

C’est une surprise en Inde qui est devenue une grosse pagaille. Les habitants se sont réveillés en ne pouvant plus utiliser leurs billets de 500 et de 1.000 roupies, les plus hautes valeurs en circulation dans le pays. Le Premier ministre a rendu caduques ces coupures pour lutter contre l‘évasion fiscale et le marché noir. De nouvelles coupures de 500 et de 2.000 roupies ont remplacés celles qui ont été démonétisées et forcément, les files d’attente étaient longues aux guichets des banques et les distributeurs automatiques saturés.

“Il y une énorme pénurie. Nous n’avons plus de petites coupures. Mes poches sont vides et c’est pareil chez moi. Il y a une pénurie de petites coupures partout. Et si vous allez acheter du lait, le laitier n’accèpte plus les pièces. Dans les stations services on ne peut pas prendre d’essence en-dessous de 500 roupies. La pénurie est énorme. On ne peut pas trouver de billets de 100 sur le marché. C’est devenu plus rare que la lune pour l’Aïd”, explique un habitant de New-Delhi.

Des centaines de millions d’Indiens se sont retrouvés soudain avec insuffisamment d’argent liquide dans leur portefeuille pour les achats du quotidien, dans une économie où 90% des transactions se font en cash.

Les billets démonétisés doivent être échangés contre de nouvelles coupures ou déposés sur un compte en banque tout en étant capable de prouver la provenance des grosses sommes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Dans l'Amérique rurale, les « laissés pour compte » ont voté Trump