DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Télescope spatial : le successeur de Hubble est prêt


Sci-tech

Télescope spatial : le successeur de Hubble est prêt

En partenariat avec

Le plus grand et plus complexe télescope spatial est enfin prêt. Il ne reste plus qu‘à être mis en orbite… Il aura fallu vingt ans à la Nasa pour mettre au point le télescope James Webb dont les miroirs font sept mètres de diamètre.

Il dépassera de loin Hubble qui est actif depuis plus de 26 ans…

John C. Mather, astrophysicien à la Nasa : “Nous venons de vivre deux décennies d’intense labeur et d’innovations, et voici le résultat. Nous allons ouvrir de nouveaux territoires de l’astronomie. On va voir des choses que nous n’avons pas pu voir avant parce que ce télescope est beaucoup plus puissant que le grand télescope Hubble.”

Alors que Hubble était derrière de nombreuses découvertes notamment sur l’accélération de l’expansion de l’univers, le télescope Webb étudiera toutes les phases de l’histoire de notre univers après le big bang, soit plus de 13 milliards d’années à scruter jusqu’aux confins de l’univers.

John C. Mather : “Nous voudrions savoir comment nous en sommes arrivés là après le big bang. J’espère que nous allons découvrir quelque chose que personne ne sait. Un événement qui remonte au début de l’univers, avant la création des galaxies, quand les trous noirs se sont formés, on ne sait pas d’où ils viennent. C’est un tout nouveau territoire pour les chercheurs. Tout ce que nous savons sur les planètes à toujours été une grande surprise et j’espère que nous allons avoir de nouvelles surprises sur les planètes.”

Le “téléscope James Webb”;http://www.jwst.nasa.gov/webcam.html est le résultat d’un projet commun de la Nasa, de l’Agence spatiale européenne et de l’Agence spatiale canadienne. Il doit encore subir toute une batterie de tests rigoureux concernant notamment les difficiles conditions de son lancement en terme de vibrations et de bruits dont on ne voudraient pas qu’ils viennent perturber sa très précise et précieuse mécanique.

Le lancement devrait avoir lieu en 2018.

Le choix de la rédaction

Prochain article

Sci-tech

Sommet du carburant propre à Tel Aviv